Les voir se caresser les seins, se toucher la chatte pendant que je filmais cette vidéo de sexe amateur, ça me faisait tourner la tête. J'avais tellement mal à la queue à force d'avoir une gaule que je ne pouvais satisfaire. Elles se faisaient du bien, se faisaient gémir, s'étiraient en prenant leur pied, et je voyais leurs corps merveilleux me donner du plaisir, me faire rêver. Elles ont tout de même voulu me récompenser en me vidant les couilles grâce à une pipe partagée par leurs deux bouches pulpeuses et délicieuses. J'étais aux anges.